Lantin, très fort!

Il y a 102 ans, le mois d'août fut chaud à Liège : la ville capitulait sous les assauts allemands. Et cela malgré la neutralité de la Belgique et une défense archarnée. Mais comme souvent, nos responsables étaient en retard d'une guerre.

Telle une petite ligne Maginot, une ceinture de douze forts devait protéger le site de la ville de Liège dans l'optique défensive d'un 19ème siècle finissant. Le jeune royaume de Belgique craignait deux ennemis : l'Allemagne évidemment et les Français qui rêvaient encore de l'épopée napoléonienne ayant annexé à l'époque le couloir industriel wallon vers le Luxembourg pour son bassin sidérurgique et les bassins miniers hennuyers jouxtant le Nord de la France.

Carte Forts_Tourisme mémoire-web.jpg

L'architecte de Brialmont, avait une conception de la guerre pas très lointaine de celle de Vauban : c'est l'infanterie qui mènerait l'assaut. On mettra donc dans ces forts le plus d'obstacles possibles: des murs d'enceinte, de profonds fossés, des ponts non pas levis mais escamotables, avec des fosses remplies de barbelés ; des canons fixes aux angles prêts à faire des soldats à pied de la chair du même nom... 

Conçus entre 1888 et 1892, tous ces forts voulaient également mettre en pratique les nouvelles lois hygiéniques : des douches, de vraies toilettes avec chasse d'eau mais placées comme au fond du jardin, au-delà du fossé de défense ; et puis de l'air, un système de ventilation qui éliminait les gaz intérieurs du fort mais qui s'avéra aussi capter ceux de l'extérieur...

Juste après la guerre de 1870, personne ne pouvait imaginer que les Allemands, car ce sont eux qui envahiront, viendraient avec la grosse Bertha, les blindés et les premiers avions... Les forts de la rive droite étaient installés dans le bon sens, ceux de la rive gauche présentaient à cet ennemi leur face la plus faible, l'entrée.

Dès le milieu du mois d'août 1914, tous les forts vont capituler les uns après les autres : la plupart bombardés, celui de Loncin sera pulvérisé... Aucun fantassin allemand ne devra tenter l'assaut!

google-earth-fort-lantin.jpgDe ces  douze forts, on en rénovera certains pour attendre la guerre suivante, on en construira d'autres et les rescapés en bon état servent aujourd'hui de lieux d'expérimentation industrielle.  

 Le seul à avoir gardé son identité authentique du 19ème siècle intacte, c'est le fort de Lantin. Un petit fort triangulaire en appui de celui de Loncin.

 

 

 

 

 P1080773.JPG P1080774.JPG

 

planz.jpg

P1080787.JPGSur ce plan, on remarque que les chambres sont voisines des poudrières... Les WC en face : pour y aller, il faut traverser le fossé de défense et s'exposer ainsi à l'ennemi. C'est une des raisons de la reddition du fort: au pire du bombardement, les 350 hommes furent confinés au centre du fort, réunis dans la salle de rassemblement (photo ci-contre) et y restèrent longtemps, faisant leurs besoins sous eux. Le système d'aération refoula également les gaz du bombardement, rendant la situation intenable.

La poudre devait être transportée du rez-de-chaussée du fort vers le premier étage et les différents canons cachés sous des coupoles et orientables à bras d'hommes. 

 

 

P1080789.JPG

P1080795.JPG

 

 



 

 



 

 

 

 

 

 

P1080793.JPG P1080791.JPG

Unique à Lantin, le massif central avec les différentes coupoles cachant les canons et le phare restauré depuis peu, qui balayait quelques centaines de mètres. 

 P1080798.JPG

  1958084575.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 Autour du massif central, les positions de tir pour les fantassins, les banquettes... 

P1080797.JPG

P1080799.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De part et d'autre, les fossés escarpe et contre-escarpe...

P1080753.JPG  P1080744.JPG

Cet ensemble est remarquablement conservé et restauré. On peut le visiter à la belle saison et le premier week-end du mois d'août, c'est la fête. Cette année, honneur au personnel soignant. Défilé des infirmières, exposition des moyens médicaux et chirurgicaux. Tout semble héroïque et obsolète dans cette médecine de guerre...

P1080711.JPG P1080698.JPG

P1080669.JPG P1080760.JPG

Dans le fort, il y avait une classe... 

P1080772.JPG P1080771.JPG

P1080813.JPG

Un vrai lieu de mémoire et d'histoire militaire, à découvrir!  

Et voici un article et une chouette vidéo si le sujet vous intéresse!

http://www.matele.be/bienvenue-chez-vous-la-ceinture-fortifiee-de-liege 

Écrire un commentaire

Optionnel