Musée-jardin

En ces périodes glauques et barbares, la beauté est une échappatoire vitale, une stimulation jubilatoire et un repos, tout à la fois.

C'est ce que nous offre le nouveau musée de la Boverie.

On y vient par la navette fluviale ou par les quais rénovés et la passerelle La belle Liégeoise, déjà on respire!

P1080949.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 P1080962.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

8076bf78-1d3f-455f-aec7-a2d3f8804581.jpeg

"En plein air" était le titre de la première exposition temporaire organisée par le musée rénové. On ne pouvait rêver mieux. 

Car c'est l'impression prédominante quand on le parcourt pour la première fois : son ouverture vers l'extérieur, vers la nature environnante. Dès l'arrivée, c'est une évidence : côté entrée, il est niché dans un écrin de verdure. Les pelouses sont propices au pique-nique, à la sieste, aux jeux d'enfants.

P1090011.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au fil de l'expo, la nature gagne encore du terrain dans le temps : on croyait retrouver les Impressionnistes et tout démarre avec Alexandre-François Desportes (1661-1743)

194736.jpeg

L'itinéraire nous conduit vers la toile de l'affiche : L'ascension d'une mongolfière à Aranjuez de Antonio Carnicero Mancio ( 1748-1814), très grande avec des centaines de personnages et chacun, même esquissé, est différent de son voisin, magique!  Comme la Reine Mathilde, on est sous le charme.

0ab.jpg

On gagne ensuite l'avancée imaginée par Rudy Ricciotti et elle s'intègre parfaitement au parcours : comme une échappée belle, une respiration entourée de feuillages et d'eau.

P1080964.JPG

La-Boverie-2.jpg

P1080970.JPG 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1080975.JPG

Dans la boîte Chambre avec vue, la nature entre par une fenêtre, vrai tableau parmi d'autres! Le bassin, la promenade, la roseraie, la Meuse au loin...

De grands peintres, des chefs-d'oeuvre, des découvertes : voilà le lot des expositions temporaires. Et la prochaine s'annonce passionnante!

Mais la Boverie ne néglige pas pour autant les collections permanentes et elles aussi, sont sublimées par un tel écrin. 

P1080990.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1080977.JPG P1080980.JPG

La lumière naturelle est partout, un vrai luxe après le bunker aveugle qu'était le BAL sur la dalle Saint-Georges en Féronstrée. Un Signac baigné de lumière, des danseuses sur fond de roseraie...

P1080993.JPG P1080999.JPG

Un petit coup de mou? Halte zen devant une fenêtre...

P1080996.JPG

 Un jeu d'ombres nous attend avant le retour vers le quai sur Meuse...

P1090004.JPG  P1090006.JPG

On se retrouve à l'air libre, en vrai plein air. On quitte le musée-jardin pour l'île et son parc, la passerelle et la Meuse. Endroit magique!!

P1090012.JPG P1090013.JPG

P1090015.JPG P1080963.JPG

Une visite virtuelle à 360°? C'est par ici!

 http://www.laboverie.com/actualites/la-boverie-en-photos-360deg

 

Commentaires

  • Nous avions aussi beaucoup apprécié la ligne de temps retraçant les différentes phases et usages du bâtiment. Et le célèbre jardinier déjà vu à Giverny dans l'exposition consacrée aux impressionnistes belges.

  • Ah, le jardinier! et oui, cette ligne du temps est bien intéressante. Mais ce qui m'a emballée, c'est cette ouverture du musée vers l'extérieur. C'est si rare, et beau. Mais sans doute toi qui as visité notamment la fondation Vuitton, es-tu habitué à ce genre de démarche... Certains musées t'écrasent rien que par leur architecture monumentale. Ici, tout a gagné en légèreté et en luminosité. Il y avait un monde fou hier, c'est réconfortant! Et que dire du parc... plein de gens et pas que des chasseurs de Pokemons!

  • Nous avions aussi beaucoup apprécié la ligne de temps retraçant les différentes phases et usages du bâtiment. Et le célèbre jardinier déjà vu à Giverny dans l'exposition consacrée aux impressionnistes belges.

  • Tout y était pour faire de cette journée :une visite de rêve . Le soleil nous caressait de ses rayons bienfaisants , la nature verdoyante et fleurie nous invitait au farniente et , Liège ,notre belle Cité Ardente métamorphosée par de nouveaux aménagements ,nous tendait les bras et nous souriait .
    Découvrir une superbe expo intitulée " En plein air " , était on ne peut mieux nommée par cette journée estivale .Et que dire du cadre ? un bel espace restauré avec goût ,lumineux et sis dans un immense écrin de verdure ,d'arbres et de petits animaux . Cette promenade au fil de l'eau et cette 1er visite au Musée de la Boverie furent sans conteste ,des moments de grand bonheur et de plaisir intense partagé . Être ou ne pas être épicurien....;-)

  • On a attendu le bon moment et on a bien eu raison. Que notre ville est belle sous le soleil et comme il est réconfortant de voir les gens rependre goût à la promenade urbaine!

  • L'environnement de ce musée est en effet assez exceptionnel. J'imagine que l'avancée sera bientôt mieux mise en valeur. A suivre pour une prochaine visite

  • La prochaine expo 21, Rue La Boétie promet d'être intéressante. Le thème: la collection de Paul Rosenberg, le grand-père d'Anne Sinclair. Début: 22 septembre, je crois.

Écrire un commentaire

Optionnel